Avis aux travailleuses et travailleurs de l’hopital public de Toulouse !

Enquête ouvrière :
Jusqu’ici tout va bien ?

La succession des lois « Travail», c’est la promesse d’offensives patronales inédites,particulièrement violentes. Face à la dégradation des conditions de travail, contre la baisse des salaires et/ou des allocations, il nous faut organiser notre auto-défense. Le collectif de liaison pour l’autodéfense et la solidarité de classe est un collectif de lutte qui a récemment vu le jour à Toulouse. Le but est de retrouver une force collective en repensant nos moyens d’actions. De manière horizontale, sans délégation, contre la récupération.
Nous réalisons actuellement une cartographie sociale de la ville. Nous nous déplaçons de secteurs en secteurs afin de rencontrer les travailleuses et travailleurs pour recueillir leurs témoignages et échanger sur les possibilités d’auto-défense et de luttes face aux attaques patronales en cours ou en prévision.
Aujourd’hui, c’est l’hôpital public, avec sa santé-marchandise, ses coupes budgétaires, ses heures supplémentaires non payées et ses pressions managériales.

Pour aider, vous pouvez :
• Venir nous rencontrer devant votre lieu de travail lorsque nous distribuons ce tract.
• Venir à la permanence hebdomadaire au local Camarade,
54 Bvd Déodat de Séverac, chaque vendredi, à partir de 17h.
• Remplir notre questionnaire anonyme, disponible en format papier et en ligne sur le site du collectif «www.classeenlutte.org».
• Venir au bilan public pour faire un point sur la situation avec d’autres travailleurs des hôpitaux et des gens en lutte sur Toulouse :

«Les conditions de travail et de lutte dans l’hôpital public à Toulouse»
au local Camarade, Vendredi 27 octobre à partir de 17h.

Enquête hopital

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *