Roule ou crève ? Aux livreuses et livreurs à vélo de Toulouse

Un travailleur peut-il être libre ? C’est en tout cas ce que nous rabâchent à longueur de journée les plates-formes de livraison à vélo comme Foodora, Deliveroo ou Uber Eats.
Ils ont remis le travail à la tâche au goût du jour, réduisant la protection des gens qu’ils exploitent au strict minimum grâce à la farce de “l’auto-entreprenariat”.

L’auto-entreprenariat, c’est l’histoire d’un travailleur comme les autres, sauf que le SMIC
horaire ne lui est pas garanti, que les réparations sur le vélo et les trés fréquents accidents
du travail, c’est pour sa pomme. Ce travailleur entreprend ses jambes pour un chiffre d’affaires qui n’atteint même pas le Smic malgré les 50h de pédalage.
Face à ça, de très nombreuses luttes ont éclaté partout en Europe et des formes d’organisation ont émergé pour se défendre au quotidien. A Londres, Berlin, Paris, Lyon, Turin, Bruxelles, Bordeaux, Marseille, Milan, et d’autres villes, des livreurs se sont battus pour arracher quelques améliorations, principalement autour d’un salaire fixe et d’une vraie prise en charge par les plates-formes des frais sollicités par la livraison.
Et ils ne comptent pas s’arrêter là.

Sections syndicales, collectifs de lutte, déconnexions massives, manifestations, grèves sauvages et blocages de restaurants, les travailleuses et travailleurs des plates-formes n’ont pas manqué d’imagination pour faire plier les patrons.

En tant que collectif de lutte pour l’autodéfense et la solidarité de classe, nous cherchons à savoir où nous en sommes dans ce secteur à Toulouse concernant les conditions de travail et les tentatives de luttes.

Nous proposons de nous rencontrer le Jeudi 29 Juin de 17h30 à 20h autour d’une
citronnade à l’entrée de la Daurade en face du Café des Artistes.

Si vous êtes intéressés par le projet et souhaitez témoigner des conditions de travail, vous pouvez également venir aux permanences du collectif CLASSE le vendredi soir (17h-19h) au local Camarade (54 boulevard Déodat de Séverac, 31300 Toulouse) ou bien nous écrire à classe@riseup.net !

Le tract en pdf à faire tourner  : Deliveroo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *